Svalbard, début de la campagne EPOCA (in French)

Pour étudier l’impact de l’acidification des océans sur le plancton, L’Institut océanographique de Leibniz (IFM-GEOMAR) déploie dans le fjord de Ny-Alesund (Konsfjord), 9 mésocosmes. Dans ces “tubes” géant de 17 mètres de haut contenant environ 50 m3 d’eau de mer, les communautés planctoniques seront soumises à des niveaux de concentration en CO2 correspondant aux différents scénarios d’évolution proposés pour le siècle à venir.

Pendant plus de 6 semaines les scientifiques du programme EPOCA, vont en permanence échantillonner et réaliser des mesures, à l’intérieur des mésocosmes. Cette étude multidisciplinaire implique de nombreux spécialistes : biologistes cellulaires et moléculaires, géochimistes marins, biogéochimistes, chimistes de l’atmosphère et de l’océan. Les scientifiques attendent de ces travaux des résultats sur l’impact de l’acidification des océans sur les populations planctoniques, la chaîne alimentaire et la biodiversité, le cycle du carbone, les échanges océan-atmosphère.

Plus de 35 scientifiques sont concernés par ce programme européen qui est coordonné par Jean-Pierre Gattuso du Laboratoire océanographique de Villefranche sur Mer. Il bénéficie sur place du soutien technique et logistique de l’AWIPEV.

IPEV – Institutpolaire français Paul Emile Victor, Article.

0 Responses to “Svalbard, début de la campagne EPOCA (in French)”



  1. Leave a Comment

Leave a Reply




Subscribe to the RSS feed

Follow AnneMarin on Twitter

Blog Stats

  • 1,410,457 hits

OA-ICC HIGHLIGHTS

Ocean acidification in the IPCC AR5 WG II

OUP book


%d bloggers like this: