L’eau de la Méditerranée bat des records de chaleur et d’acidité: comment agir? (in French)

En moins de 10 ans, les chercheurs de l’Observatoire de Villefranche-sur-mer ont mesuré des changements extrêmement rapides dus à l’émission de CO2 : une hausse forte et rapide de la température de surface et de l’acidité qui menacent les organismes marins. Et ils soulignent l’urgence d’agir.

Port de la darse de Villefranche-sur-mer. Il est un peu plus de 8 heures. Hortense de Lary et Franck Petit, scientifiques au laboratoire d’océanographie, chargent à bord du frele esquif, le Vellelle II, toute une serie d’instruments de mesure et de prélèvement.

Aujourd’hui, Samir Alliouane les accompagne. Cet ingénieur au CNRS-Universite Pierre-et-Marie-Curie (CNRS-UPMC) analyse l’acidification des océans.

Sophie Casals, Nice Matin, 3 September 2017. Full article (restricted access).

0 Responses to “L’eau de la Méditerranée bat des records de chaleur et d’acidité: comment agir? (in French)”



  1. Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s




Subscribe to the RSS feed

Powered by FeedBurner

Follow AnneMarin on Twitter

Blog Stats

  • 1,025,347 hits

OA-ICC HIGHLIGHTS

Ocean acidification in the IPCC AR5 WG II

OUP book