La côte ouest menacée de suracidification (in French)

L’Océan Pacifique devant la côte ouest des Etats- Unis est menacé de suracidification d’ici au plus tard 2050, selon les simulations de chercheurs de l’EPFZ publiées dans la revue «Science».

L’augmentation du CO2 atmosphérique a pour conséquence d’augmenter l’acidité des océans qui en absorbent une partie. Cela rend la vie plus difficile pour différents organismes dépendant du calcaire pour construire leur squelette ou leur coquille, coraux et coquillages par exemple.

L’équipe de Nicolas Gruber, de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), a développé un modèle portant sur la région des côtes de Californie. Résultat: même avec une faible hausse du CO2, la disponibilité des composés calcaires pour les êtres vivants va nettement diminuer.

La profondeur à laquelle ces composés seront facilement disponibles va se réduire d’actuellement 200 mètres à 60 mètres d’ici 20 à 30 ans, voire disparaître d’ici 2050. C’est particulièrement problématique car la plupart des organismes vivent jusqu’à 100 mètres de profondeur, explique le Pr Gruber dans un communiqué de l’EPFZ.

Acidification des océans

Les simulations montrent également que l’acidité va augmenter le plus nettement à une distance de moins de dix kilomètres des côtes. Selon les chercheurs, il est difficile de faire des pronostics sur le comportement des différentes espèces car on en sait actuellement trop peu sur leur sensibilité à un tel phénomène. Les coquillages devraient toutefois être les plus touchés.

Les côtes californiennes sont connues pour leurs riches faune et flore marines dues au fait que les vents font remonter des profondeurs de l’eau riche en nutriments. Mais par là même, elle sont d’ores et déjà plus acides et donc plus susceptibles d’être touchées par le phénomène mondial d’acidification des océans.


20 Minutes
, 14 juin 2012. Article.


  • Reset

Subscribe

OA-ICC Highlights


%d bloggers like this: