Le plancton sous surveillance (in French)

Océanographie
Réchauffement et acidification influent sur les petits organismes qui sont à la base de toute la vie marine. Mais comment ?

Ischia et une île, au large de Naples (Italie). Appréciée par les touristes, elle est aussi très prisée des océanographes : elle est baignée d’une eau singulière, légèrement acidifiée par le dégazage de dioxyde de carbone (CO2) qui s’échappe des fonds marins alentour. Nulle pollution humaine n’est pourtant à l’oeuvre. C’est l’activité du Vésuve tout proche qui est responsable de de cet état de fait, constaté de longue date par les auteurs de l’Antiquité.

C’est donc un laboratoire à ciel ouvert. “Autour de l’île, on rencontre une acidité des eaux comparable à ce que l’on attend, en moyenne, pour 2100”, explique Jean-Pierre Gattuso (CNRS), océanographe à l’Observatoire de Villefranche-sur-Mer et coauteur du prochain rapport du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC).



Stéphane Foucart, Le Monde, 19 February 2011. Article (subscription required).


  • Reset

Subscribe

OA-ICC Highlights


%d bloggers like this: