La déclaration de Monaco accuse le CO2 (In French)

«L’augmentation du CO2 atmosphérique menace les océans», alertent les scientifiques dans la déclaration de Monaco, un appel international lancé le 30 janvier, à Nice, lors du congrès des sciences aquatiques. «Depuis le début de l’ère industrielle, l’acidité de l’océan a augmenté de 30% avec pour effet une diminution des carbonates dans l’eau, indispensables à la calcification des coraux et des coquilles des mollusques. Des perturbations sur ces organismes pourraient avoir des conséquences importantes sur l’ensemble des écosystèmes marins et donc des populations humaines qui en dépendent», expliquait Jean-Pierre Gattuso, du CNRS de Villefranche-sur-Mer, co-organisateur du congrès.



L’appel intervient en pleine polémique ! Car, pour réduire la part du CO2 atmosphérique, des entreprises proposent, contre rémunération, de fertiliser les océans à grande échelle avec des milliers de tonnes de fer. Objectif : stimuler la croissance du phytoplancton et donc augmenter la photosynthèse, véritable pompe biologique à CO2.

La matière organique produite finissant, selon elles, par sédimenter au fond des océans. Et avec elle le carbone. Mais c’est une aberration pour les scientifiques (voir S. et A. n° 736, juin 2008) car seulement 1% du carbone pompé sédimente et l’on n’a aucune idée des conséquences des fertilisations massives. C’est pourquoi «il faut poursuivre les expérimentations scientifiques de fertilisation à petite échelle, sans risque pour l’environnement, mais importantes pour comprendre le fonctionnement du phytoplancton», indiquait, à Nice, Ken Caldeira, de l’université Stanford (Californie). Il plaide en somme pour que l’ONG Greenpeace laisse se poursuivre des fertilisations expérimentales comme celle du programme Lohafex mené dans le Pacifique Sud. A ne pas confondre avec un ensemencement mercantile, vraisemblablement stérile !

http://ioc3.unesco.org/oanet/Symposium2008/MonacoDeclaration.pdf (en anglais)

Olivier Hertel, nouvelObs.com, March 2009. Article.

0 Responses to “La déclaration de Monaco accuse le CO2 (In French)”



  1. Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.




Subscribe to the RSS feed

Follow AnneMarin on Twitter

Archives

Powered by FeedBurner

Blog Stats

  • 1,450,173 hits

OA-ICC HIGHLIGHTS

Ocean acidification in the IPCC AR5 WG II

OUP book