A Villefranche, les scientifiques de MedSeA étudient le gaz carbonique et l’acidité de la mer (in French)

Une campagne de recherche sur l’acidification de l’eau de mer, sous l’égide du projet européen MedSeA s’est ouverte en février et s’achèvera à la fin du mois de mars.

Une équipe de 25 scientifiques, venant de 6 pays surveillent tous les jours en rade de Villefranche les 9 mesocosmes, des colonnes fermés de prélèvement qui sont immergés.

L’objectif est d’analyser l’eau de mer actuelle, sa chimie, ses micro organismes puis d’augmenter la charge en gaz carbonique afin de prévoir l’évolution du milieu marin, ses conséquences et ses incidences sur l’écosystème dans les cent prochaines années.

Nice matin, 26 February 2013. Article (subscription required).

0 Responses to “A Villefranche, les scientifiques de MedSeA étudient le gaz carbonique et l’acidité de la mer (in French)”



  1. Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s




Subscribe to the RSS feed

Powered by FeedBurner

Follow AnneMarin on Twitter

Blog Stats

  • 763,273 hits

Ocean acidification in the IPCC AR5 WG II

OUP book


Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 935 other followers